Génération d'entrée (art. 31 et 32 LPP)

On dénomme ainsi la catégorie qui regroupe toutes celles et tous ceux qui étaient âgés de plus de 25 ans au moment de l'entrée en vigueur avec effet au 01.01.1985 de la Loi sur la Prévoyance professionnelle (LPP). L'expression "génération d'entrée" est bien connue de tous les professionnels rompus aux subtilités du 2ème pilier de notre système suisse de prévoyance ainsi que par tous ceux qui s'y intéressent tout particulièrement. La présente contribution a justement pour but de la mettre à la portée du "grand public".

Certains d'entre eux, hommes et femmes, se trouvant encore dans la vie active, nés en 1956, 1957, 1958 et 1959 font effectivement encore partie de ladite génération d'entrée. Car celles et ceux nés en 1960 ("âge LPP 25") étaient affiliés obligatoirement à la LPP, et ce dès son entrée en vigueur le 1er janvier 1985. Ces derniers ne sont toutefois pas non plus à l'abri d'éventuelles lacunes de couverture au niveau de leur prévoyance "retraite", "invalidité" ou "décès". En effet, il suffit d'une interruption de carrière (pour un motif ou un autre) ou même d'un court séjour à l'étranger pour "échapper" à l'obligation d'assurance LPP respectivement au paiement des cotisations y afférentes. Et chaque interruption de couverture est forcément génératrice de lacunes de prévoyance. De plus, la personne qui se rend à l'étranger pour y travailler ne paiera pas forcément des cotisations à l'AVS. Et chaque année manquante a pour fâcheuse et inévitable conséquence une réduction de 1/44ème de la rente AVS/AI.

Pour celles et ceux qui font partie de la génération d'entrée, le législateur a toutefois "convié" les Institutions de prévoyance à pourvoir, dans la mesure de leurs possibilités, à l'amélioration de leurs prestations (art. 32 LPP).

Ces quelques lignes ont aussi pour but de vous inciter à examiner ou à analyser votre propre situation de prévoyance. Et si cette contribution ne répond pas ou que très partiellement à vos questions ou interrogations, vous avez faculté de vous adresser à votre Institution de prévoyance (Caisse de pension) laquelle doit vous renseigner de manière appropriée (art. 86b LPP). Par ailleurs, conservez et classez soigneusement tous les documents que vous avez reçus et ceux que vous recevrez encore concernant votre Caisse de retraite, notamment le rapport annuel détaillé, qui constitue en quelque sorte le "bulletin de santé" de votre Institution de prévoyance et qui vous informe entre autres sur son degré de couverture, ce qui peut avoir son importance, surtout si vous envisagez d'effectuer un "rachat d'années" sous forme de paiement unique (prime unique) déductible fiscalement de vos revenus.

Avertissement: Cette contribution est régulièrement contrôlée et mise à jour. Ce ne sont toutefois que les recueils de lois officiels qui font foi.

Juin 2020 – 15.03.2021: Contrôlé/révisé.

Retour

 

© by Marcel Gottofrey 2019 - 2021 All rights reserved

Nach oben