Réseaux sociaux – sites Internet

Avant Internet – le réel

De tout temps les réseaux – groupements de personnes tendant vers un même but et/ou idéal – ainsi que le réseautage ont existé. Pour agrandir leur cercle d'amis ou de relations, les gens, souvent dès leur enfance, rejoignent les clubs sportifs, les sociétés de musique, les scouts, etc. Parvenus à l'âge adulte, certains s'affilient à un parti politique, à une association d'intérêt publique ou à toute autre société à caractère sportif ou non. Par ailleurs, certains, à défaut d'être membre d'une société, fréquentent régulièrement le bar à café ou le restaurant de leur quartier. Ce sont là les contacts dits réels.

À l'ère d'Internet – le virtuel en plus

L'avènement des réseaux sociaux sur Internet n'a pas pour effet, loin s'en faut, de supplanter les réseaux tels qu'ils ont toujours existé. De nos jours, pratiquement tout le monde surfe sur Internet, par intérêt et/ou par nécessité. Mais, pour des motifs bien compréhensibles, il n'est par contre pas du goût de tout un chacun de s'aventurer sur les réseaux sociaux.

Choix des amis ou contacts

Idéalement, vos amis ou contacts s'affichent avec leurs nom et prénom. Votre choix se portera de préférence sur des personnes que vous connaissez déjà: membres de votre famille, proches, amis, connaissances et/ou collègues de travail. Certaines d'entre elles, pour différentes raisons bien légitimes, préfèrent se présenter au moyen d'un pseudonyme sur les réseaux sociaux.

Faux-profils (personnes non identifiables ou anonymes à dessein)

On les reconnaît aisément notamment par l'absence des références usuelles et aussi par le fait qu'ils ne publient respectivement ne rédigent eux-mêmes que très peu ou pas d'articles du tout. Par ailleurs, lorsque l'on est sollicité par l'un d'eux, on constate la plupart du temps qu'on n'a aucun ami ou contact en commun avec lui. De plus, l'aspect douteux de la photo du profil ne laisse pratiquement subsister aucun doute à ce sujet.

Sur la liberté d'expression

Elle n'est point illimitée (art. 36 Cst. – Constitution fédérale de la Confédération suisse). Mais en tant que participant aux réseaux sociaux, vous pouvez, entre autres, révéler les coordonnées de votre employeur ainsi que la nature de votre activité professionnelle. En revanche, il vous incombe de vous abstenir d'émettre des propos ou critiques qui pourraient éventuellement lui nuire (art. 321a, al. 4, CO – Code suisse des obligations).

Et si vous êtes à la recherche d'un emploi

Une adhésion à IN (Linkedin) s'impose pour ainsi dire tout naturellement. IN constitue sans conteste l'un des meilleurs réseaux sociaux. Pour augmenter vos chances de succès, n'hésitez pas à vous faire conseiller aux fins d'aménager de manière optimal votre "profil" car tout ce que vous publiez sur IN ainsi que sur les autres réseaux sociaux est visible non seulement pour vos amis mais aussi pour tout employeur potentiel qui pourrait avoir recours à vos services.

Avertissement: Cette contribution est régulièrement contrôlée et mise à jour. Ce ne sont toutefois que les recueils de lois officiels qui font foi.

22.03.2021: Contrôlé/révisé.

Retour 

© by Marcel Gottofrey 2019 - 2021 All rights reserved

Nach oben